Tout savoir sur la tondeuse anglaise

L’appellation « tondeuse anglaise » désigne couramment en France les tondeuses à gazon à système de coupe à lames hélicoïdales. Pourquoi le terme « anglaise » est-il associé à ces tondeuses ?

La tondeuse à gazon hélicoïdale, spécialité anglaise depuis sa création

Les toutes premières tondeuses à gazon ont vu le jour en Angleterre : Edwin Beard Budding, un ingénieur britannique spécialisé en mécanique conçu le premier modèle de tondeuse en 1830, inspiré par les machines servant à découper le tissu. Ce tout premier modèle de tondeuse possédait un cylindre de coupe à lames hélicoïdales.

A l’époque, les terrains de sports fleurissaient avec la création et la démocratisation des sports collectifs comme le cricket et le football. Les terrains avaient besoin d’une coupe propre, nette et régulière pour favoriser le développement du jeu. La coupe à la faux étant bien trop irrégulière, la première tondeuse à gazon vint répondre à ce besoin dès sa apparition.

Très peu maniable à sa création à cause de la lourdeur des lames et des autres éléments, la première tondeuse anglaise nécessitait la force de 2 hommes pour pouvoir fonctionner. Avec le temps, cette tondeuse reçu les améliorations nécessaires pour en arriver aux tondeuses hélicoïdales manuelles d’aujourd’hui, ou aux tondeuses hélicoïdales motorisées.

Utilisation du terme « tondeuse anglaise »

On peut penser que l’appellation « tondeuse anglaise » est restée dans le vocabulaire pour désigner la tondeuse à gazon originale, celle de Edwin Beard Budding.

Pourtant, il ne faut pas négliger l’influence des constructeurs depuis 1830. En effet, les plus grands fabricants de tondeuses hélicoïdales furent Anglais. Parmi eux, les jardiniers ont retenus des grands noms tels que ATCO, Suffolk Punch, Qualcast et ALLETT, qui sont toutes des sociétés anglaises.

Si au fil du temps, ces entreprises se sont regroupées (Qualcast racheta Suffolk Punch, et fut regroupé avec ATCO), ont été rachetées ou revendues (notamment par le géant Bosch), le savoir-faire de fabrication est resté le même : la tondeuse anglaise a su garder son âme.

A ce jour, ALLETT est le garant de l’âme anglaise de la tondeuse hélicoïdale : ils ont su garder leurs prototypes, tout en récupérant les brevets de construction des tondeuses ATCO, Suffolk Punch et Qualcast auprès de BOSCH.

Les tondeuses ALLETT sont toujours utilisées sur les terrains de crickets, les terrains de football, les greens de golfs, et les gazons privés les plus soignés.

Le terme « anglais » fait également référence à la qualité et au professionnalisme des jardiniers anglais. Il évoque les gazons verts, tondus à la perfection, que l’on retrouve autour des palais ainsi que les terrains de sport (parfois qualifiés de « billards ») comme les terrains de football de la Premier League anglaise.

La tondeuse anglaise, en résumé

Sous l’appellation « tondeuse anglaise » réside l’origine de la tondeuse à gazon, mais également le savoir-faire des plus grands constructeurs de tondeuses hélicoïdales ainsi que le professionnalisme des jardiniers anglais et la qualité des gazons.

Lorsque l’on évoque la tondeuse anglaise, voici à quoi le terme fait référence :

  • Une véritable tondeuse à gazon, conçue pour répondre aux besoins originaux (tonte nette et régulière).
  • Une qualité de fabrication exceptionnelle, qui a fait la réputation des grands constructeurs anglais
  • Une qualité de coupe parfaite grâce au cylindre à lames hélicoïdale, capable d’entretenir un gazon haut de gamme, digne des jardins de palais et des meilleurs terrains de sport